Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

Promenade aux eaux de SPA


PROMENADE DES SOURCES OU COMMENT VOIR SPA (LA VILLE D’EAU) EN PROMENANT DE SOURCE EN SOURCE, GOBELET À LA MAIN

300 sources étaient présentes à Spa avant, mais beaucoup ont été détruites vu leur caractère ferrugineux qui endommageait leur environnement. Heureusement, certaines ont été conservées et mises en valeur.

1. On commence en dessous de l’aérodrome de Spa, à l’hôtel-restaurant-taverne de la Sauvenière (nom qui vient du wallon « savenîre », c’est à dire « sablière »). Juste à côté se situe un petit pavillon qui n’appartient pas à l’hôtel-restaurant et qui est d’accès libre. Il s’y trouve deux sources et quatre potales (niches où est placée la conduite où sourde l’eau).
Pourquoi quatre potales ? Parce que les sources bougent avec le temps, l’ancien endroit côtoie le nouveau. A cette place, il existe deux sources donc, deux anciennes et deux nouvelles potales. Les sources de la Sauvenière et de Groesbeck (du nom du Comte de Groesbeck qui offrit l’ornementation du lieu en 1651.) sont une à côté de l’autre, mais ont un goût différent. D’où l’utilité d’emporter un gobelet. La source de la Sauvenière est la plus ancienne et autrefois la plus fréquentée. Connue depuis le 14ème siècle sous le nom de Fontaine Saint Remacle (qui l'aurait découverte), la population locale lui octroyait des pouvoirs salvateurs. On disait qu'elle rendait fertile les femmes qui buvaient de cette eau en mettant leur pied sur les traces de saint Remacle (restée gravée à coté de la fontaine). Son goût est très fort.
La source Groesbeek donne de l’eau diurétique (c'est pour cette raison qu'elle était surnommée péquet dans le temps ), son goût est moins fort que celui de la sauveniere). Notez que le nom des touristes autrefois à Spa était « bobelins », qui semble provenir de l’expression attribuée autrefois aux «grands buveurs». Aujourd’hui ce sont les spadois que l’on appelle comme cela. Le nom de la ville de Spa dont l’étymologie à l’origine latine « spargo- spargere » = «qui jaillit-aspersion». Spa avait une si grande réputation du 16ème au 18ème siècle que le nom de la ville est entré dans la langue anglaise, Spa signifie dans la langue de Shakespeare; «station thermale». Le terme «pouhon», lui, vient du wallon «puiser» et chaque source de Spa est souvent précédée de ce nom. A Spa, l’eau est embouteillée depuis 1593, mais aujourd’hui c’est 500 millions de litres d’eau de Spa qui sont mis en bouteilles dans la ville appelée parfois «la perle des Ardennes».

2. On passe ensuite de l’autre côté de la route, en bordure de l’angle des routes Spa-Francorchamps & Nivezé – La Gleize, se trouve un chemin qui conduit à la source de la Reine. Spa Reine est la source qui est commercialisée par Spadel comme eau plate. Spa Reine est une eau qui emporte et non qui apporte. Son nom est dû aux Reines de Belgique qui venaient souvent à Spa. C’est une des eaux les plus faiblement minéralisées d’Europe, avec un résidu sec de 33 mg/l. Ses effets favorables pour la santé sont reconnus par l’Académie Royale de Médecine. Elle est reconnue pour la préparation des aliments pour nourrissons par la Santé Publique et recommandée par la Société Belge de Pédiatrie. Spa Reine convient pour les régimes pauvres en sel (sodium) et les personnes souffrant de calculs rénaux et la fièvre. Cette eau est diurétique et enlève les toxines de notre corps. Pour cette raison de commercialisation on ne peut aller visiter l’endroit où sourde cette eau, votre gobelet reviendra vide. L’empereur d’Austro-Hongrie Joseph II vint à Spa et comme tous ses souverains qui venait à la ville d’eau, il portait un pseudonyme pour passer le plus possible incognito, c’est sous le nom de Comte de Falckenstein qu’en 1781, il pris quartier à Spa, ville qui appellera «le café de l’Europe», un lieu de rendez-vous du beau monde. D’autres nobles justifient cette prestigieuse appellation de Spa, en 1591, Juste Lipse (un des premiers grands écrivains), en 1654, Charles II d’Angleterre et Christine de Suède, en 1669, le duc de Médicis, en 1771, Frédéric-le-Grand (dit le despote éclairé), en 1781, le duc d'York, deuxième fils du roi d’Angleterre Georges III, sous le nom de Comte de Hoya, Casanova au 18ème siècle, le comte de Grimm en 1783, le duc de Wellington vient s’y reposer après Waterloo (1815), Victor Hugo en 1864, Alexandre Dumas (père) un peu après, et d’autres au point que Spa compte une impressionnante liste de «seigneurs et dames» ayant fréquenté le lieu. On met en bouteille 500 millions de litres par an. « Spa » est bue jusqu'au Canada et en Arabie, elle a commencé à être mise en bouteille en 1921, en même temps que la naissance du circuit de Spa/Francorchamps. Le terme Spa utilisé par les anglais provient de la ville de spa et les anglais disent "spa blauw" pour avoir de l'eau plate et"spa rood" pour de l'eau pétillante en général. Ils font référence sans le savoir à la couleur des bouteilles d'eau de Spa. En 1807, un incendie déprécie la ville de spa auparavant très appréciée de la noblesse

3. C’est la route de La Gleize (appelée Chemin des fontaines) qu'il faut ensuite prendre pour traverser ce magnifique bois avec cette longue ligne droite qui descend, dans le fond le long de la promenade des artistes à gauche se trouve le Pouhon Delcor, il suffit de remonter le petit cours d’eau pour arriver à cette source très ferrugineuse.

4. Ensuite la route remonte. Après la montée, il faut suivre la petite flèche à droite de la route indiquant le Pouhon Pia. S’enfoncer légèrement dans le bois, à +/- 50 mètres se trouve un petit kiosque. La source Piat, la plus sulfurée (légère odeur d’œuf pourri) que vous propose cette promenade. En la buvant vous comprendrez aisément que les curistes « bobelins » (la médecine soignait à l’aide de cure d’eau) emportaient des graines d’anis avec eux pour lutter contre le goût de certaines eaux.

5. La route arrive à un carrefour en T, avec en face la fontaine de Géronstère, la source où en 1717, le tsar de Russie, Pierre-le-Grand aimait faire sa cure de désintoxication de vodka. Elle se situe à côté du restaurant et fait l’objet de soins au niveau documentation touristique. Cette source est dite à « parfum sulfureux ». Avant, elle donnait des hallucinations et était appelée "enragée". Elle contient 3.4 mg de fer par litre et goûte le soufre et carbone. Maintenant, on la déclare très bonne pour les voies respiratoires.

6. Après on retourne vers Spa pour arriver à la source de Barisart qui est l’eau embouteillée pour l’eau gazeuse de Spa, (à laquelle on ajoute du gaz carbonique à l’embouteillage). L’accès sur le côté est parfois compliqué et mal entretenu, mais il faut le tenter. Jusqu’en 1850, elle courait librement dans les prairies. Elle fut alors captée. Entre une grotte romantique, datant du siècle dernier, et deux étangs artificiels, on y a construit un restaurant avec une magnifique terrasse. Cette eau aide à la digestion, elle est limpide, fraîche et agréable.

7. Il faut ensuite descendre la route en lacet vers la ville jusqu’au centre de Spa où l'on peut d'une part, essayer de se parquer et visiter le musée de la ville d’eau et boire à la source du pouhon Pierre-le-Grand si elle est accessible. Le kiosque abrite une des sources les plus abondantes et les plus gazeuses de la Ville. Très riche en fer(19 mg de fer par litre), elle débite en moyenne 21.000 litres d’eau chaque jour. Elle aurait restauré la jeunesse de Pierre-le-Grand.

8. Derrière le pouhon Pierre-le-Grand se trouve le pouhon du Prince de Condé. Découvert par un pharmacien dans sa cave. Jusqu’à la fin du siècle, cette eau minérale a été embouteillée à raison de 50.000 bouteilles par an. La source vendue ensuite à la Compagnie de Vichy, fut rachetée en 1903 par la Ville de Spa.

9. La visite de Spa permet de voir le parc de 7 heures juste derrière le pavillon du tourisme, c’est là que, vers les 7 heures du soir, que les «bobelins» faisaient leurs petites promenades vespérales. Le parc de 4 heures (aujourd’hui disparu) se situait le long du boulevard des Anglais (très nombreux à fréquenter Spa), c’est la route de sortie vers Warfaaz et son lac ainsi que la piscine et l’autoroute. Le tourisme est comme vous avez pu le lire, connu très tôt à Spa, les bonnes compagnies des seigneurs et dames (y compris abbés, moines et abbesses et nonnettes, dont les supérieur(e)s étaient souvent issus de familles nobles) aimaient faire des excursions et c’est ainsi que la cascade était au répertoire des «amusements des eaux de Spa». Un tableau d’époque y montre la joyeuse compagnie s’amusant des distractions offertes contre quelques menues monnaies par le meunier jetant son chien et même le garçon meunier qui se jetait dans la cascade (pour quelques pièces) venant d’être creusée par les moines du Monastère de Stavelot .Ils l'ont creusée afin d'éviter les inondations du village. Ce hameau souffrait du col qu’effectuait l’Amblève à cet endroit (d’où le nom du village : Cool) et c’est ainsi que démarra les attractions touristiques de la cascade de Coo.

10. Mais on peut tout aussi bien sortir de la ville en direction de Stavelot-Malmedy et peu après la sortie du centre, dans la côte de la Sauvenière, après le restaurant de l’école d’hôtellerie (situé à votre droite) prendre à gauche la route de Nivezé- Sart qui est la route du Tonnelet. Après la descente, on remonte sur le centre de repos de la Mutualité Chrétienne et juste devant, se trouve la source du Tonnelet. Cette source est abritée par un kiosque fermé, elle était fréquentée aux premières années du XVIIème siècle. Reprenez votre gobelet, cette source est accessible. Elle fut baptisée de son nom actuel, étant autrefois captée dans un tonnelet.

11. La troisième source embouteillée à Spa porte le nom de Marie-Henriette, épouse du roi des belges, Léopold II qui décéda pas loin de cette source de Spa en 1902. Elle habita souvent dans la villa où est installé actuellement le musée de la ville d’eau. Cette eau (la bouteille verte) se veut intermédiaire entre l’eau plate (la bleue- source de la reine) et l’eau gazeuse (la rouge- source de Barisart). Elle se situe près du Lac de Warfaaz et comme les autres sources fait un parcours souterrain de parfois 30 ans. Elle est forte en fer et en magnésium

Bibliographie de ce texte:
- Sources écrites:
. Les Amusements des eaux de Spa, en 2 tomes, auteur anonyme de 1733, réimpression anastatique aux éd. Culture & Civilisation. Dont sont tirées les lithogravures d’époque ( de l’artiste Mathieu Xhrouet) qui agrémente le texte
. Spa histoire et bibliographie en 3 tomes Albin Body, réimpression anastatique aux éd. Culture & Civilisation en 1981

- Sources Internet
. http://www.loisirsetvacances.be/fr/fiches062/0000spasources.html
. http://www.berinzenne.be/promenades/accueil.htm
. http://www.spawater.com/fagne/en/en/fagne_b60.html Ce site est en anglais
. http://www.spadel.com/ http://www.spa.be/


Type d'activité:
  . Culturel / Eveil / Atelier
  . Nature / Balade

Tranches d'âges: Pour les enfants, à partir de 4 ans

Accès PMR: Aucun aménagement spécial


Infos pratiques

Périodes d'ouverture

Activité ouverte toute l'année

Dimanche inclus

Restauration:

Oui, il est possible de manger ou boire sur place

Tranche de prix

Gratuit

Lieux à proximité

à une distance de moins de 60 Km de Bellevaux-Ligneuville

Magasin de vêtement enfants (4)

Culturel / Eveil / Atelier (39)

Bibliothèque / Ludothèque (36)

Musée (19)

Nature / Balade (37)

Parc animalier / Ferme / Aquarium (11)

Parc d'attractions (6)

Piscine / Baignade (23)

Plaine de jeux (21)

Sport & Fun (56)

Restaurant (11)

Magasin de jouets (9)

Shopping (5)

Offices du Tourisme (2)

Ecoles (7)

Confiserie (2)

Hôtel / Gîte / Camping (3)

Bien-être / Relaxation (10)

Théâtre (2)

Cinéma (1)

Salle (10)

Avis 1 avis

- 1/07/2018 ...
Lire la suite

Listes publiques
avec ce lieu

  • Aucune de vos listes ne contient Promenade aux eaux de SPA.

    Veuillez vous créer un compte membre pour profiter de cette option.

JE SUIS PROPRIETAIRE DE Promenade aux eaux de SPA

Cela tombe bien, nous avons besoin de vous! Contactez-nous vite pour mettre à jour les informations de Promenade aux eaux de SPA à Bellevaux-Ligneuville ( BE)

Vous souhaitez être mis en valeur sur notre site? Contactez la personne adéquate


Prendre contact
Coup de coeur
A lire aussi