Santé

Comment soulager l'eczéma chez l'enfant ?

eczema2

De nombreux enfants souffrent de poussées d'eczéma, et cela peut commencer dès 3 mois. Souvent, ces inflammations cutanées sont bénignes et s'arrêtent spontanément à l'adolescence. Mais pour nos moutards, elles sont particulièrement pénibles. À force de se gratter, ils peuvent développer des lésions et des infections. Comment calmer leurs démangeaisons ? Voici quelques astuces pour soulager l'eczéma de votre enfant !

Limiter les sources allergènes

L'eczéma est le fruit d'un terrain génétique propice et de facteurs environnementaux. Il ne peut ni être prévenu, ni être durablement soigné. Mais grâce à certaines astuces, vous pouvez soulager les démangeaisons de votre tout-petit. 

Commencez par recourir à des solutions naturelles et par purifier l'environnement de votre moutard. Il s'agit de freiner le déclenchement de ses poussées d'eczéma, en limitant ses contacts avec d'éventuelles substances allergènes

Par exemple, prenez le soin d'aérer régulièrement votre domicile, de l'aspirer fréquemment, et évitez d'exposer votre enfant aux poussières, au tabac ou au pollen. Bannissez les assouplissants parfumés lorsque vous lavez son linge, et évitez les moquettes. Enfin, si votre enfant est encore un nourrisson, n'introduisez pas d'aliments potentiellement allergisants avant ses 6 mois.

Hydrater la peau avec des produits doux et surgras

Pour lutter contre la sécheresse cutanée et soulager les démangeaisons de votre moutard, choisissez les bons produits cosmétiques. La peau de votre enfant est délicate, et elle nécessite une attention particulière. 

Dans l'idéal, il vous faut l'hydrater quotidiennement, à l'aide d'une crème ou d'un baume émollient et naturel. Côté produits nettoyants, préférez utiliser des savons surgras, et limitez les gels douche contenant des parfums et autres substances chimiques. 

Enfin, sachez que les atmosphères trop sèches ont tendance à accentuer les poussées inflammatoires. N'hésitez pas à utiliser un humidificateur pour adoucir l'environnement.

Limiter les sources de chaleur

Sachez qu'eczéma et transpiration ne font pas bon ménage. Pour calmer les irritations de votre enfant, préservez-le des fortes chaleurs. Préférez les douches aux bains, et privilégiez l'eau tiède, pas trop chaude. 

Durant la nuit, évitez de trop couvrir votre protégé, et investissez dans des vêtements et de la literie en coton. Enfin, si vous partez en vacances, préférez le grand air (montagne, bord de mer) et évitez les climats chauds et humides

Recourir à des remèdes naturels

Avant de recourir à des médicaments, multipliez les remèdes de grand-mère. Lors du change de votre enfant, vous pouvez utiliser du liniment oléocalcaire. Ce produit à base de lait de chaux et d'huile d'olive est totalement naturel, et peut être fabriqué à la maison. Il laisse un léger film protecteur et hydratant sur la peau délicate de votre bout de chou. 

Vous pouvez également utiliser du beurre de karité, de l'huile de coco ou des cataplasmes d'argile. Lors du bain, il est aussi possible d'ajouter deux cuillères à café de bicarbonate de soude, ou quelques gouttes d'huile essentielle (selon l'âge de votre enfant). 

Concernant cette dernière, la lavande peut être utilisée dès 3 ans, le géranium dès 7 ans, et le palmarosa dès 6 ans. Enfin, notez que l'avoine et la camomille sont de précieux alliés pour les peaux eczémateuses. 

Se faire prescrire un traitement local médicamenteux

En dernier recours, n'hésitez pas à consulter un médecin. Celui-ci pourra vous orienter vers un traitement local adapté

Souvent, il s'agit de crèmes dermocorticoïdes, uniquement disponibles sur ordonnance. Elles s'appliquent directement sur les zones irritées, une fois par jour, pendant une à 2 semaines. Veillez à respecter les préconisations d'utilisation de votre médecin !

Les poussées d'eczéma sont fréquentes chez les bébés et les enfants. Elles ne peuvent pas être guéries, et à cet âge, elles ne sont pas liées au stress. Pour soulager les démangeaisons de votre enfant, vous pouvez agir sur son environnement et recourir à des remèdes naturels. En dernier recours, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin. Avez-vous déjà été confronté à ce problème ? Avez-vous des astuces infaillibles ? Dites-le-nous en commentaires !