Cuisine
Éducation
Vie de famille

Comment donner le goût de la cuisine à vos enfants en toute sécurité

annie-spratt-c6mdgjKg_hE-unsplash

Cuisiner, c’est peut-être une activité que certains classent dans la catégorie des corvées. Pour d’autres, il s’agit d’un réel moment de bonheur que l’on peut souhaiter partager avec ses enfants. Dans tous les cas, cuisiner avec les plus jeunes nécessite une certaine patience, mais surtout de la sécurité !

Plus tôt vous habituez vos enfants à la diversité des aliments et des saveurs, moins ils seront difficiles pour manger leurs repas à l’avenir, c’est un secret de polichinelle ! Cuisiner en sécurité avec eux devient alors une option plus qu’envisageable pour les ouvrir aux saveurs qui les entourent. 


Vous n’êtes pas un chef étoilé ? Pas de soucis ! Vos enfants n’en sont qu’aux prémices de l’apprentissage de la cuisine et des saveurs, un peu comme vous quand vous avez tenté de cuisiner vos premiers macaronis au fromage dans votre chambre d’étudiant il y a plus de dix ans... Et si vous êtes un fin cordon bleu, vous savez d’ores et déjà que la cuisine ne s’apprend pas en quelques heures et que les premiers pas peuvent être approximatifs. Voilà pourquoi aujourd’hui nous mettons l’accent sur un point essentiel de l’apprentissage de la cuisine : la sécurité. 


Tout d’abord, et quel que soit l’âge de votre enfant, posez-lui les bases dès le début de l’apprentissage et de la sécurité en cuisine : 
 

  • On ne touche rien dans la cuisine sans l’autorisation de l’adulte présent 
  • On ne touche rien de chaud sans autorisation 
  • On ne se déplace pas avec les ustensiles, quels qu’ils soient, sauf avec l’aide d’un adulte
     

Ces petites règles de base éviteront les accidents ménagers classiques comme la casserole d’eau bouillante renversée, le placard effondré ou les blessures en tous genres. 
Ensuite, n’hésitez pas à suivre votre instinct ! Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque : sa dextérité, son sens de la dangerosité de certains objets, sa notion de l’espace qui l’entoure. N’hésitez donc pas à adapter les conseils de cet article en fonction de votre vécu. 


Passons maintenant aux étapes essentielles à suivre pour cuisiner en toute sécurité avec votre enfant :

  • L’environnement : assurez-vous que votre cuisine soit adaptée pour être utilisée par deux personnes en même temps ; en effet, une cuisine trop petite augmente le risque d’accidents quand on y circule à plusieurs (trébuchement, coup dans un meuble, etc.). Selon la taille de votre enfant, prévoyez également un marchepied pour qu’il puisse avoir accès au plan de travail facilement.   
  • Les ustensiles : avant de commencer à cuisiner, expliquez à votre enfant quels ustensiles vous allez utiliser et pourquoi : le couteau pour couper, la grande casserole pour cuire les pâtes, la petite pour faire la sauce et ainsi de suite. Indiquez-lui également à cette étape quels ustensiles il peut utiliser ou pas. Selon l’âge et la dextérité, certains ustensiles peuvent être utilisés seuls ( fouet, spatule dans des aliments froids ), d’autres accompagnés ( fouet électrique, presse ail ) quand d’autres doivent bien sûr être interdits : couteau, mixer, etc.
  • Les aliments : Suivez exactement le même principe avec les aliments : expliquez-lui lesquels vous utilisez, dans quel ordre et pourquoi (par exemple, on ajoute les herbes aromatiques pour donner du goût). Cette étape est essentielle car c’est elle qui permet à l’enfant de reconnaître les aliments le plus tôt possible, ce qui lui permet de savoir exactement ce qu’il mange. 
  • Les saveurs : N’hésitez pas à faire goûter chaque aliment à votre enfant ! Il pourra ainsi associer les goûts et le visuel, et réutiliser cet apprentissage dans la vie de tous les jours. Il n’aime pas le goût d’un aliment ? Trichez un petit peu : dites-lui qu’il en a déjà mangé dans un de ses plats préférés ! C’est un pieux mensonge, mais un enfant refuse souvent un aliment pour son apparence plus que pour son goût. Cependant, si après quelques tentatives la saveur n’est pas adoptée par votre enfant, n’insistez pas : ça lui viendra sans doute plus tard. 
  • Les étapes de la recette : Enfin, expliquez à votre enfant chaque étape de la recette que vous suivez en cuisine, pendant que vous cuisinez mais aussi avant de se mettre aux fourneaux ! Votre enfant ayant une idée de ce que vous allez faire ensemble, cela réduit les risques de faux pas de sa part et ainsi assure plus de sécurité lors de l’exécution de la recette.


Maintenant que vous connaissez les étapes principales de l’apprentissage de la cuisine en toute sécurité avec vos enfants, vous n’avez plus qu’à passer en cuisine avec eux ! N’oubliez cependant pas de ne jamais les perdre de vue quand ils cuisinent avec vous pour éviter tout accident : la recette prendra peut-être un peu plus de temps, mais elle aura une saveur de partage supplémentaire inégalable ! Alors, à vos fourneaux !