Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

Santorini : construisez comme un mortel, gagnez comme un dieu !

Publié le 2/01/2019 Posté par Jess
Santorini

Comment on joue ?

1.Installation

Posez la falaise sur la table, de sorte que la partie la plus large soit vers le haut, et insérez-y l’île qui fera office de plateau de jeu.

Chaque joueur choisit deux ouvriers de la même couleur. Le plus jeune joueur place alors ses deux ouvriers sur les cases de son choix, puis l’autre joueur fait de même.

Et la partie peut commencer…

2.La partie

Le but du jeu est d’amener un de ses ouvriers en haut d’un 3e étage.

Les joueurs jouent chacun leur tour, à commencer par le plus jeune. A votre tour, vous commencez par choisir l’un de vos ouvriers. Vous devrez tout d’abord le déplacer, puis construire un étage.

Un ouvrier peut se déplacer sur l’une des 8 cases adjacentes (y compris en diagonale donc) à condition qu’il n’y ait aucun autre pion. Il peut rester au même niveau, descendre d’autant d’étages que vous le souhaitez, mais peut monter au maximum d’un seul niveau.

Construire un bâtiment est moins contraignant, puis qu’on peut toujours construire sur les cases avoisinantes. Il est seulement nécessaire de bien respecter l’ordre vertical de pose : 3 étages, puis un dôme bleu terminant le bâtiment (il est alors impossible de s’y déplacer).

3.Fin de partie

La partie s’arrête soit quand un joueur pose son ouvrier en haut d’un 3e étage, il gagne alors immédiatement la partie. Si, à son tour, un joueur ne peut pas effectuer ses deux actions (déplacement puis construction), il perd la partie.

4.Jeu avancé

Après quelques parties au niveau débutant, il est conseillé d’utiliser les cartes de divinités. Dans ce mode de jeu avancé, chaque joueur a les faveurs d’une divinité qui lui accorde une capacité spéciale. On retrouve ainsi, par exemple, la possibilité d’échanger de place avec un ouvrier adverse, de se déplacer de deux cases au lieu d’une, de construire un dôme à n’importe quel niveau… Ou des choses encore plus subtiles, comme « vous pouvez remporter la partie si cinq tours achevées se trouvent sur le plateau ».

L’avis de Jess

Santorini, malgré son thème apparent, fait clairement partie des jeux abstraits (catégorie reprend les dames, les échecs, le go, le Puissance 4 et des jeux plus récents comme Quarto), avec ce que cela comporte d’avantages habituels. Les règles sont très épurées et d’une simplicité extrême, puisqu’il s’agit simplement de bouger (avec une seule vraie contrainte) puis construire. Même dans ce mode de base, le jeu possède une richesse stratégique assez impressionnante et pourra vous occuper de très nombreuses parties. Les deux conditions de victoire (« finir en haut d’un bâtiment » et « bloquer l’autre joueur ») permettent plusieurs stratégies et on sera souvent tiraillé entre la défense et l’attaque.

Le mode avancé permet des parties très variées, peut-être plus « fun », mais on y perd en partie la pureté et la simplicité du jeu.

Le matériel est magnifique. On pourrait regretter que toutes les pièces soient en plastique, mais il faut avouer que les pièces blanches et bleues sont du plus bel effet lorsque le plateau prend forme. Toujours à propose du matériel : les illustrations des dieux et autres créatures sont magnifiques et seront peut-être l’occasion d’aborder ou de revoir la mythologie grecques avec vos petits moutards.

Santorini est avant tout un jeu à 2, et c’est là qu’il est stratégiquement le plus fort. Mais il est tout à fait possible de joueur à 3 ou à 4 (par équipes de 2 joueurs), pour ceux qui souhaiteraient jouer en famille.

Un des tout meilleurs jeux abstraits, un incontournable pour les amateurs du genre !

Fiche technique

Age : 8 ans

Durée : 20 min

Nombre de joueurs : 2 à 4

Auteur : Gordon Hamilton

Illustrations : Lina Cossette, David Forest

Editeur : Roxley, Spin Master

Photos/images (c) Roxley, Spin Master





Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

Tags

Tags : faut pas être une bille en vocabulaire

Tout, absolument tout peut être catégorisé, classé en fonction d’un thème, d’une qualité… Tout peut être TAGgué. Les villes sont grandes, petites, les films sont drôles ou ennuyeux, les gens peuvent être geeks ou politiciens… Mais êtes-vous capable de TAGguer le monde qui nous entoure ?

Lire la suite
La guerre des moutons

La guerre des moutons : loup, loup y es-tu ?

De mémoire de paysan, on n'avait jamais vu ça ! Dans tous les pâturages des alentours, les chiens de berger jappent à tout rompre, les moutons courent en tous sens, et les bergers ne savent plus où donner de la tête pour préserver leur parcelle chérie, celle où ils pourront caser leurs ovins. La guerre des moutons est un jeu tactique qui s'adresse aussi bien aux grands qu'aux petits. Attention, vos sens de l'observation et de l'anticipation seront mis à rude épreuve !

Lire la suite
A lire aussi