Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

Montmurail : que trépasse si je faiblis

Publié le 25/09/2019 Posté par Jess
Montmurail

Comment on joue ?

1.Installation

Sortez tous les éléments de jeux de la boite : la Tour du Roi, les 3 dés du Roi, le dé Construction, les Remparts, les Pièces, le Bouclier du Roi et les jetons Vikings et placez-les au centre de la table.

Chaque joueur prend 4 pièces de Cadre et 4 tuiles Quartier différentes. À l’aide de ce matériel, les joueurs vont composer le plateau de jeu. Un joueur choisit un type de tuile Quartier et décide librement de sa disposition dans l’un des quatre espaces disponibles à l’intérieur du cadre. Les autres joueurs placent le même type de tuile Quartier dans le même espace, dans la même direction et du même côté dans leur propre cadre. Le joueur suivant continue en choisissant une nouvelle tuile Quartier, et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les plateaux soient complétés.

La partie peut commencer…

2.La partie

La partie est divisée en deux manches appelées  ges. Pour chaque  ge, le Roi annonce les bâtiments qu’il faut inclure dans sa ville. Les joueurs placent les Remparts sur leur plateau en fonction du résultat du dé Construction en essayant d’inclure les bâtiments indiqués par les dés du Roi tout en évitant les dangereux Vikings. Les joueurs qui parviennent à sécuriser la ville le plus vite possible, ainsi que ceux qui récupèrent le plus de Pièces, seront récompensés.

En début de manche, un joueur place au hasard les trois dés Roi dans la tour. Les dés indiquent combien de bâtiments de chaque type (église, puits, marché) doivent être inclus dans sa ville durant cet  ge.

À chaque tour, un joueur lance le dé Construction puis tous les joueurs qui n’ont pas encore fermé leur ville placent leurs Remparts en même temps conformément aux indications du dé. C’est alors au joueur suivant de lancer le dé Construction et ainsi de suite jusqu’à ce que tous les joueurs aient fermé leur ville.

Au fur et à mesure les joueurs vont bâtir la muraille d’enceinte de leur ville. À la fin de chaque tour, un joueur peut déclarer sa ville terminée. Il choisit alors une ligne de Remparts consécutifs formant un périmètre clos, en s’assurant que tous les bâtiments requis par le décret du Roi sont bien inclus dans ce périmètre clos.

Quand un joueur a terminé sa ville, à chaque lancer de dés au lieu de placer des remparts, il gagne le nombre de pièces indiqué sur l’autre partie de la face de dé. 

Lorsque tous les joueurs ont terminé leur ville, c’est la fin de la manche. On commence par vérifier que les exigences du Roi ont été satisfaites. Ensuite, chaque joueur récupère autant de pièces et de jetons Viking que de symboles correspondant dans sa ville. Le joueur ayant alors le plus de jetons Viking en retourne un et défausse les autres. Le jeton ainsi obtenu vaut -5 points en fin de partie.

3.Fin de partie

La partie s’arrête à l’issue de deux manches de jeu. C’est le joueur ayant amassé le plus d’argent qui remporte la partie.

L’avis de Jess

Montmurail fait partie des rares jeux, comme Karuba ou La route des vignes, qui offrent des chances totalement équitables entre les joueurs. Chacun joue en effet avec les mêmes résultats de dés, le même plateau, et ce ne sont que les décisions des joueurs qui permettront de remporter la victoire.

Le jeu propose une petite dose de prise de risque intéressante : va-t-on éviter au maximum les Vikings, quitte à prendre plus de temps pour terminer sa ville, ou au contraire aller au plus rapide pour profiter des quelques pièces produites par le dé ?

On notera aussi un côté planification à long terme : il va falloir très vite se dessiner mentalement un contour optimisé pour répondre aux exigences du Roi tout en esquivant les Vikings. Pas toujours facile.

On pourrait regretter une interaction réduite à sa plus simple expression, puisque tout au plus on surveillera le stock de vikings des autres joueurs pour ne pas récupérer de pénalité. Mais certains apprécient ce genre de jeu sans confrontation directe.

Rien de révolutionnaire, mais un jeu agréable pour ceux qui préfèrent éviter l’interaction !

Fiche technique

Age : 8 ans

Durée : 30 min

Nombre de joueurs : 2 à 4

Auteur : Emiliano Venturini

Illustrations : Sabrina Miramon

Editeur : Gigamic

Photos/images (c) Gigamic





Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

La guerre des moutons

La guerre des moutons : loup, loup y es-tu ?

De mémoire de paysan, on n'avait jamais vu ça ! Dans tous les pâturages des alentours, les chiens de berger jappent à tout rompre, les moutons courent en tous sens, et les bergers ne savent plus où donner de la tête pour préserver leur parcelle chérie, celle où ils pourront caser leurs ovins. La guerre des moutons est un jeu tactique qui s'adresse aussi bien aux grands qu'aux petits. Attention, vos sens de l'observation et de l'anticipation seront mis à rude épreuve !

Lire la suite
Yum Yum Island

Yum Yum Island : à l’aveuglette

Sur l’île de Yum Yum, cochon, lion, panda et autres animaux de tout poil vivaient en paix. Jusqu’au jour où Ferdinand le géant débarqua et dévora toute la nourriture de l’île ! Votre mission en tant que membres de l’escadrille Air Pélican 1: sauver les animaux en leur parachutant de la nourriture tout en évitant que le géant ne s’en empare. Enfilez vos lunettes d’aviateur et soyez prêts pour le décollage, mais attention au mauvais temps qui vous gênera durant la mission !

Lire la suite
A lire aussi