Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

Ma première pêche à la ligne : apprendre tout en douceur

Publié le 27/04/2018 Posté par Jess
Ma première pêche

Comment on joue ? 

1.Installation

Placer le décor de fond marin dans le fond la boite et y mettre les poissons et les objets.

En fonction de l’âge des joueurs et du choix du mode de jeu, il faudra installer les parois latérales de l’aquarium ou pas.


La partie peut commencer…

2.La partie

Le « guide conseil » propose 5 variantes.

C’est toujours celui qui imite le mieux le poisson qui commence et si on n’arrive pas à se mettre d’accord, on tire au sort !

Le principe de base est toujours le même, on plonge la canne à pêche dans l’aquarium pour en ressortir un ou plusieurs poissons et objets. Pour les premières tentatives, laissez les parois latérales de côté pour permettre à l’enfant de visualiser ce qui se passe : quand je touche un objet avec le bout de la canne il s’y accroche et je peux le ramener jusqu’à moi. Une fois le concept intégré, l’enfant pourra toujours jouer avec les parois latérales et donc sans voir le fond de l’aquarium.

Le principe de base est toujours le même donc, ce sont les conditions de victoires qui vont changer. Au début l’enfant se réjouira d’avoir tout simplement sorti quelque chose de l’aquarium, par la suite on proposera des contraintes telles que réussir à pêcher l’hippocampe ou l’étoile de mer mais surtout pas la vielle chaussure ou au contraire de vider l’aquarium sans réveiller l’hippocampe qui sommeille.

Dans tous les cas, le jeu est un prétexte au dialogue et à l’expression, il ne faut pas hésiter à demander à l’enfant de décrire ce qu’il a pêché. Quel est cet objet ? De quelle couleur est-il ? Est-il plus grand ou plus petit que celui déjà pêché ? … Les possibilités sont nombreuses.

3.Fin de partie

La partie s’arrête en général quand l’aquarium est vide ou quand les conditions de fin de partie de la variante sont réunies.

L’avis de Jess

A l’ouverture, je me suis dit « houlala, c’est joli ! Mais ça ne va jamais accrocher » … Et bien si, ça accroche ! La canne accroche bien les jolis poissons et objets tout doux et les enfants accrochent bien aussi.

Le matériel est réellement adorable et la douceur vantée sur la boîte est bien réelle. On a envie de tripoter les poissons, ça c’est sûr.

La question qui reste en suspens, c’est la durabilité. Les parois latérales ne sont pas bien épaisses et les enfants pas toujours délicats quand il s’agit à chaque partie de remettre et enlever cet accessoire. Enfin les éléments en tissu vont se salir et je n’ai pas osé tester le passage en machine, j’attendrai qu’ils soient vraiment sales et on verra s’ils accrochent encore la canne après. E tout cas rien n’est indiqué sur la boîte par rapport à un éventuel lavage des pièces.


Fiche technique

Age : 2 ans

Durée : 10 min

Nombre de joueurs : 1 ou +

Illustrations : Sabine Kraushaar

Design graphique et packaging : Kinetic MCD

Editeur : Ravensburger

Photos/images (c) Ravensburger






Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

kikafé

Kikafé ? : ce n’est pas moi, c’est lui !

« Ce n’est pas mon perroquet qui a fait caca au milieu du salon, mais je pense que c’est le lapin ! ». Une belle crotte a été retrouvée au milieu du salon. Elle a été faite par un de vos animaux de compagnie ou celui d’un autre joueur. Mais qui a fait ça ? Kikafé ? est un jeu de défausse qui animera les soirées apéro et ravira les passionnés de petits animaux trop mignons !

Lire la suite
Le monstre des couleurs

Le Monstre des couleurs : voyons comment se sent le monstre des couleurs ?

Le monstre des couleurs s’est réveillé tout désorienté, et il ne sait pas pourquoi. Ses émotions sont toutes en pagaille, alors il faut maintenant qu’il les trie et les remette chacune à leur place. Peux-tu l’aider ? Pour cela il faudra que tu penses à des choses qui te rendent joyeux, triste, calme, qui te mettent en colère ou qui te font peur — puis que tu dises à tout le monde ce que sont ces choses. Avec ton aide, et celle de sa jeune amie, il y arrivera sans aucun doute !

Lire la suite
A lire aussi