Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

La légende et la magie de Saint-Nicolas

Publié le 17/11/2015 Posté par MVH
Flickr libre de droits

Légende ?

La légende raconte qu’autrefois, Saint Nicolas (270-310), évêque de la ville de Myra, située en Asie Mineure (Turquie actuelle), serait décédé un 6 décembre. Ce serait donc pour cette raison qu'on célèbre la Saint-Nicolas ce jour-là. Reconnu pour sa grande générosité, il devint, au Moyen Âge, le patron des petits enfants puis des écoliers.

Saint-Nicolas, un européen

« Oh grand Saint-Nicolas, patron des écoliers, apportez-moi du sucre dans mes petits souliers… »

Aujourd'hui, Saint-Nicolas est fêté par un grand nombres de pays d'Europe, notamment en Belgique...

Dans la nuit du 5 au 6 décembre, il passe dans les maisons pour apporter aux enfants sages différentes friandises (fruits secs, pommes, mandarines, chocolats et de grands pains d'épices à son effigie). Saint Nicolas est souvent accompagné du Père Fouettard qui n'a pas le beau rôle puisqu'il distribue des coups aux enfants qui ne sont pas sages.

La lettre !

Environ deux semaines avant le 6 décembre, les enfants déposent leur lettre adressée à Saint-Nicolas avec leurs souhaits de cadeaux, ainsi que leurs pantoufles devant la cheminée dans l’espoir que, pendant la nuit, Saint-Nicolas viendra leur déposer des chocolats. Quel plaisir de voir leurs yeux émerveillés le matin quand ils découvrent les chocolats, massepains et autres spéculoos dans leurs pantoufles.

Cette période festive culmine le 5 décembre : le soir, les enfants déposent une carotte pour l’âne de Saint-Nicolas, un petit alcool et une friandise pour le Grand-Saint.

Magie

Ne gâchez pas votre plaisir et grignotez un bout de la carotte, sirotez une partie du verre et laissez éventuellement un petit mot personnalisé de la part du Saint. Vous auriez tort de vous priver car c’est une période magique pour les enfants… et pour vous ! Mais cela ne dure pas longtemps : avec la rentrée à l’école primaire, les enfants entendent vite raconter par les grands que Saint-Nicolas n’existe pas.

Rêve

Certains diront que c’est une fête commerciale et ils n’auront sans doute pas tort. Mais c’est surtout l’occasion de faire rêver les enfants, et de les gâter !

Si vous n’exagérez pas pendant le reste de l’année, ni à cette occasion, c’est le moment idéal pour faire plaisir à vos enfants.

Et n’oubliez pas qu’il existe beaucoup de bourses aux jouets à cette période de l’année : regardez sur Internet. Les magasins de seconde main et sites de vente d’objets d'occasion sont aussi une ressource précieuse pour les plus petits, qui ne se rendront pas compte que ce ne sont pas des jouets neufs, d’autant plus que – vous le savez – Saint-Nicolas n’emballe pas ses cadeaux, il les dépose tels quels devant la cheminée.

Alors, ne boudez pas votre plaisir et offrez à vos enfants la magie dont vous avez certainement vous aussi gardé de merveilleux souvenirs !






Autres articles dans la rubrique Fêtes

Trois choses que vous ne savez peut-être pas encore sur Saint-Nicolas

La case du 6 décembre approche sur nos calendriers de l’Avent. En Belgique, ce mercredi est sacré pour tous les enfants, qu’ils soient petits ou grands. Et pour cause, le grand Saint-Nicolas viendra avec sa hotte chargée de friandises et de cadeaux. Mais le connaissez-vous vraiment ?

Lire la suite
chandeleur

Mais pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Histoire et anecdotes de la fête de la Chandeleur. Saura-t-on enfin pourquoi on mange des crêpes ?

Lire la suite
A lire aussi