Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

La guerre des moutons : loup, loup y es-tu ?

Publié le 10/10/2019 Posté par Jess
La guerre des moutons

De mémoire de paysan, on n'avait jamais vu ça ! Dans tous les pâturages des alentours, les chiens de berger jappent à tout rompre, les moutons courent en tous sens, et les bergers ne savent plus où donner de la tête pour préserver leur parcelle chérie, celle où ils pourront caser leurs ovins. La guerre des moutons est un jeu tactique qui s'adresse aussi bien aux grands qu'aux petits. Attention, vos sens de l'observation et de l'anticipation seront mis à rude épreuve !

Comment on joue ?

1.Installation

Le jeu est tout simplement constitué de 78 tuiles carrées imprimées sur les deux faces. Avant de commencer, il faut en mettre quelques-unes à part : la Fontaine du village, quatre tuiles Couleur et quatre Bergers. Les tuiles restantes sont placées dans le sac en tissu.

Un joueur place la Fontaine du village au centre de la table et distribue à chaque joueur une tuile couleur qu’il garde secrète. Les tuiles Berger sont mises de côté.

Enfin, chaque joueur pioche quatre tuiles au hasard dans le sac et les garde en main à l’abri du regard des autres joueurs (les tuiles sont imprimées des deux côtés). 



La partie peut commencer…

2.La partie

Chaque joueur est le berger d’un troupeau de moutons d’une même couleur et doit construire un enclos fermé, contenant le plus grand nombre possible de ses moutons. Cet enclos devra aussi être protégé des loups affamés… 


Le premier joueur est le dernier à avoir été à la campagne, ou celui qui y vit depuis le plus longtemps. Celui-ci pose une tuile en l’accolant à la Fontaine du village.

Pour pouvoir connecter deux tuiles, il y a deux règles à respecter : il faut toujours faire correspondre des côtés de même nature (forêt, village ou prairie) et les moutons dans une prairie doivent être de même couleur.

Lorsqu'une tuile a été correctement posée, le joueur pioche autant de tuiles qu’il y a de tuiles touchant celle qu’il vient de poser.

C’est alors au joueur suivant de poser une tuile et de piocher. Et petit à petit, un paysage se dessine avec des enclos, des forêts et des hameaux…

Chacun est libre à tout moment de dévoiler sa couleur de mouton. Le joueur qui le fait révèle alors sa tuile couleur et la joue comme une tuile normale. Sur cette tuile, il y a quatre moutons ! Il pioche normalement les tuiles dont il a droit. Ce joueur rejoue immédiatement un autre pion et pioche une nouvelle fois. Il place enfin le pion Berger de sa couleur devant lui afin de la rappeler aux autres joueurs.

Il reste encore à se méfier du loup ! La forêt peut servir à fermer un enclos au même titre qu’une barrière. Les moutons ne s’aventurent pas en forêt, c’est bien trop dangereux, car le loup y rôde ! En effet, un loup posé en forêt élimine les moutons de tous les enclos bordés par cette forêt.

La seule façon d’éliminer un loup est de faire appel au chasseur ! Le chasseur pourra être posé en forêt de façon préventive ou directement sur un loup pour le neutraliser.

3.Fin de partie

Quand il n’y a plus rien à piocher dans le sac, on continue de jouer jusqu’à ce que plus personne ne puisse ou ne veuille.

Au moment d'arrêter de jouer, les joueurs marquent des points bonus : le premier +6 points ; le deuxième +3 points et le troisième +1 point.

Chaque joueur comptabilise alors ses points : éventuels points Bonus auxquels s'additionnent les points de l’enclos qui contient le plus grand nombre de moutons de sa couleur. Chaque mouton de cet enclos, et uniquement cet enclos, rapporte 1 point.

Le joueur ayant marqué le plus de points remporte la partie.

L’avis de Jess

La guerre des moutons est pour moi un classique des jeux pour enfants. Créé en 1999 et édité pour la première fois en 2003, il a subi un rafraichissement graphique en 2018. Après toutes ces années, il n’a pas pris une ride !

La guerre des moutons est un jeu où l’interaction entre les joueurs est très forte. Au début on s’observe avec attention pour deviner la couleur de ses adversaires. Il ne faudrait poser une tuile qui les avantage outre mesure.

Une fois les couleurs de chacun devinées ou révélées, on va user de tous les stratagèmes pour empêcher les autres de marquer trop de points : en fermant leur enclos pour qu’il reste tout petit petit, en le bordant d’une forêt habitée par un loup ou encore en l’agrandissant tellement qu’il sera impossible à fermer, tous les coups sont permis.

La guerre des moutons est un jeu stratégiquement riche pendant lequel on ne s’ennuie pas une minute tant l’interaction entre les joueurs est grande !

Fiche technique

Age : 7 ans

Durée : 30 min

Nombre de joueurs : 2 à 4

Auteur : Philippe Des Pallières

Illustrations : François Bruel

Editeur : Lui-même



Photos/images (c) Lui-même


 





Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

Men at work

Men at work : un jeu de pose d’ouvriers !

Le chantier de construction s’élève vers le ciel. Posées les unes sur les autres, les poutres de métal atteignent des hauteurs vertigineuses. Leur casque bien en place, les ouvriers intrépides transportent vaillamment les matériaux dans cette structure chancelante.

Lire la suite
yutaka

Yutakâ: yakajouer

5 îles forment l’archipel de Yutakâ et chacune regorge de richesses cachées. Au cours de la partie, vous découvrirez amphores, dagues, idoles et les fameux cristaux rouges enfouis dans ses profondeurs. Seul le plus stratège saura poser les bonnes cartes pour devenir majoritaire et remporter les trésors de plus fortes valeurs.

Lire la suite
A lire aussi