Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

L’île au trésor : l’emplacement sera marqué d’une croix

Publié le 4/03/2019 Posté par Jess
ile au trésor

Comment on joue ?

1.Installation

Le plateau de jeu représentant l’île au trésor est placé au centre de la table. Installez le plateau Calendrier au sud de celui-ci.

Les cartes Indices, ainsi que le matériel de navigation (compas, cercles de recherche, boussoles,) sont placés à proximité du plateau.

Le joueur incarnant Long John Silver s’installe au sud du plateau de jeu, derrière son paravent, son prend son matériel : mini-carte, feutre, coffre, figurines, jetons Vérité et Bluff…
Les autres joueurs prennent une ou plusieurs figurines (en fonction du nombre de joueurs), fiche(s), feutre(s) et jeton(s) Ordre du tour correspondant, ainsi qu’un paravent et une mini-carte à cacher derrière le paravent.

En commençant par le pirate assis à droite de Silver et dans le sens antihoraire, chaque pirate place son jeton Ordre du tour sur la case Tête de mort libre la plus proche du 1er juin (sur le plateau Calendrier).

La partie peut commencer…

2.La partie

Une partie de l’île au trésor se joue en plusieurs tours, jusqu’à ce que l’un des joueurs (pirate ou Long John Silver) trouve le trésor.

Le jeu est asymétrique, c’est-à-dire que Silver et les pirates ne jouent pas de la même façon. Silver connaît l’emplacement du trésor et répond aux demandes des pirates en leur donnant des indices… Après quelques tours, il s’enfuit et tente de s’emparer de son trésor. De leur côté, les pirates tentent d’interpréter les indices laissés par Silver pour déduire l’emplacement du trésor et s’en emparer avant les autres.

Un tour est composé des étapes suivantes :

- Mise à jour du calendrier : Long John Silver déplace le dernier pion Ordre du tour vers la prochaine case disponible du calendrier. Le pirate dont le pion vient d’être déplacé est celui qui réalisera ses actions lors de la 3e étape.

- Evénement du calendrier. En fonction de la case sur laquelle le pion vient d’être déplacé, Silver aura parfois une action à réaliser. Citons entre autres l’obligation de fournir un indice aux joueurs, l’acquisition de jetons Bluff (permettant de mentir aux pirates lorsque Long John leur donne un indice), ou encore, vers la fin de partie, l’évasion de Long John Silver !

- Choix des actions par les pirates. Lors de son tour, un pirate choisit une de ses figurines et réalise une ou deux actions de son choix (le nombre d’actions dépend de la position sur plateau Calendrier).

Les actions principales réalisables par les pirates sont des déplacements et des fouilles. Les déplacements utilisent une règle, et le déplacement est tracé sur le plateau. Les fouilles utilisent un gabarit de recherche à l’intérieur duquel le joueur trace un cercle. Long John Silver doit alors annoncer si le trésor se trouver à l’intérieur de ce cercle ou non.

Tout est alors question de choix : se déplacer rapidement sans fouiller, fouiller une grande zone sans se déplacer… ou se déplacer lentement en fouillant une petite région.

Chaque pirate dispose également de ses propres actions spéciales et capacités uniques : possibilité de vérifier si Long John a bluffé sur un indice, de se déplacer au grand galop n’importe où sur le plateau, d’avoir une zone de fouille un peu plus grande…

3.Fin de partie

La partie se termine dès qu’un pirate parvient à localiser le trésor (c’est-à-dire lorsque le trésor est dans la zone de fouille) ou lorsque Long John Silver positionne sa figurine sur l’emplacement du trésor. Le joueur qui a atteint le trésor remporte alors la partie.

L’avis de Jess

Commençons par le négatif : l’île au trésor n’est pas un jeu facile. Il y a beaucoup de règles, énormément de matériel, et la structure étrange des règles rend les choses encore plus compliquées. Il faut quelques tours de table, le nez plongé dans les règles, pour comprendre comment le jeu fonctionne.

Une fois ces quelques tours difficiles passés, le plaisir est incroyable. Le jeu n’est finalement pas si compliqué, du moins du côté des pirates. Il y a plus de choses à gérer pour Long John Silver, et bien jouer est plus délicat, le rôle est donc plutôt à réserver au joueur le plus expérimenté.

Le matériel joue pour beaucoup dans le plaisir de jeu. Les illustrations, de Vincent Dutrait, sont tout simplement magnifiques, digne d’une bande dessinée sur la piraterie. Coffre au trésor, compas et boussole, le matériel est autant fonctionnel qu’immersif. Même l’insert de la boîte de jeu joue sur le thème et possède un petit compartiment « secret ».

Immersion, c’est le maître-mot de ce jeu. Bien sûr, il y bien sûr un peu de stratégie, on optimise ses actions. De la déduction, puisqu’on cherche, par recoupement entre indices, à localiser le trésor. Ajoutons une pointe de bluff, et un soupçon de psychologie dans l’interaction entre les différents joueurs, Silver y compris.

Mais c’est vraiment au niveau de l’immersion que le jeu fait fort. Entre le matériel, les mécanismes, et les tracés sur le plateau, on plonge réellement dans une course au trésor !

Bref, un jeu certes un peu complexe, mais qui peut satisfaire un rêve de gosse : partir à la recherche d’un trésor enterré !

Fiche technique

Age : 10 ans

Durée :  45 min

Nombre de joueurs : 2-5

Auteur : Marc Paquien

Illustrations : Vincent Dutrait

Editeur : Matagot

Photos/images (c) Matagot





Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

yutaka

Yutakâ: yakajouer

5 îles forment l’archipel de Yutakâ et chacune regorge de richesses cachées. Au cours de la partie, vous découvrirez amphores, dagues, idoles et les fameux cristaux rouges enfouis dans ses profondeurs. Seul le plus stratège saura poser les bonnes cartes pour devenir majoritaire et remporter les trésors de plus fortes valeurs.

Lire la suite
Detectiv club

Detective Club : un voleur au pays des rêves

Un mystérieux voleur de rêves se cache au sein du Club. Voyagez à travers les rêves pour le retrouver à l’aide d’un obscur informateur. Analysez les preuves, écoutez les témoins et identifiez qui dans le groupe ment à tous les autres.

Lire la suite
A lire aussi