Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

Check-list pour bien organiser et préparer un baptême

Publié le 21/08/2018 Posté par Lara
bapteme

Organiser un baptême demande du temps et une organisation rigoureuse. Cadeaux, dragées, faire parts… Il faut penser à tout ! Pour vous assurer de ne rien manquer des différentes étapes de la préparation du baptême de votre enfant, voici une TO DO list à laquelle vous pourrez vous référer plusieurs mois à l’avance.

Baptême civil ou religieux : un événement symbolique

Un baptême civil ne suit pas forcément les mêmes étapes de préparation et d’organisation qu’un baptême religieux. Les deux types de baptêmes reposent par ailleurs sur des logiques différentes.

Dans la religion chrétienne, le baptême est la première cérémonie religieuse de l’enfant. Elle le fait officiellement entrer dans la communauté chrétienne, et engage son parrain et sa marraine à l’accompagner dans sa découverte de la religion. Mais elle engage aussi les parents à lui donner une éducation chrétienne. Libre à l’enfant, une fois plus âgé, de croire ou ne pas croire et de développer sa propre foi.

Le baptême civil est une alternative laïque au baptême religieux, qui permet de choisir pour l’enfant un parrain et une marraine afin de veiller sur eux et de développer un lien d’affection privilégié. Dans le baptême civil, ces derniers ne sont pas investis d’un rôle religieux, mais on attend d’eux qu’ils soutiennent, conseillent et guident l’enfant (comme le font les parrains et marraines d’un enfant religieusement baptisé, mais sans caractère spirituel). Ils prennent aussi l'engagement moral de suppléer aux parents en cas de besoin.

Cérémonie à l'église ou à la mairie ?

Un baptême religieux aura lieu dans la paroisse que choisiront les parents. Le baptême civil doit quant à lui avoir lieu dans la mairie de la commune où habite l’enfant. A défaut, si le maire de la commune ne pratique pas le baptême civil, celui-ci pourra avoir lieu dans une commune voisine après avoir fait une demande de dérogation. Dans tous les cas, le baptême est une occasion unique de fêter la naissance d'un enfant et de réunir tous les proches pour partager des moments heureux.

 Liste des invités au baptême et élaboration du budget

Le calcul du budget dont vous disposez pour cette cérémonie est la première étape de votre check-list. Celui-ci conditionnera tout le reste : le choix du lieu, du traiteur, des décorations de table… Lorsque vous décider de baptiser votre enfant, la toute première chose à faire est donc de dresser une liste des invités que vous souhaitez convier. A partir de là, vous pourrez calculer le coût du repas et éventuellement raccourcir cette liste si elle explose votre budget, ou vous permettre au contraire d’inviter plus de personnes si vous êtes large.
L’élaboration du budget vous permettra de vous fixer un plafond à ne pas dépasser pour maîtriser vos dépenses. Une fois ce plafond fixé, vous pourrez commencer à faire vos achats progressivement pour mieux étaler ces dépenses, mais aussi pour prendre le temps de choisir les prestations au meilleur rapport qualité/prix. 

Le choix de la période

La date de baptême doit être anticipée pour prévenir vos invités suffisamment tôt et permettre à certains de s’organiser : c’est le cas de la famille ou des amis habitant loin, qui devront prendre les transports et peut-être poser un ou plusieurs jours de congés pour pouvoir faire le déplacement. Généralement, la période de Pâques est propice aux baptêmes religieux, car il s’agit de la fête la plus importante du christianisme. Pour un baptême civil, le choix de la date importe moins, mais les parents préfèrent généralement organiser un baptême au printemps afin de pouvoir profiter des beaux jours.

4 mois avant le baptême

1. Choix définitif du parrain et de la marraine
Si l’on peut se permettre d’hésiter les premières semaines, il est important d’arrêter son choix du parrain et de la marraine 4 mois avant le baptême de l’enfant.
Certaines paroisses demandent en effet au parrain et à la marraine de fournir leur propre certificat de baptême. La démarche administrative est souvent longue, et doit être anticipée. Il peut par ailleurs arriver, pour une raison X ou Y, que le parrain ou la marraine ne puisse pas récupérer son certificat. Il vous faudra alors choisir une autre personne pour ce rôle, et vous serez soulagé d’avoir compté sur une marge suffisante pour vous organiser !
Le parrain et la marraine, prévenus suffisamment tôt de leur rôle, pourront également prendre davantage de temps pour s'organiser, formuler d'éventuels vœux et pour choisir le cadeau de l'enfant : traditionnellement, il s'agit de la médaille, de la chaîne ou de la gourmette pour un baptême catholique.

2. Contacter la paroisse ou la mairie de votre commune
Si vous organisez un baptême religieux, vous devrez contacter la paroisse de votre commune et prendre rendez-vous avec l’officiant. Ce rendez-vous vous permettra de fixer une date définitive pour la date du baptême. Vous pourrez également déposer la demande de baptême en complétant les documents nécessaires. Les deux parents doivent être d’accord pour baptiser leur enfant. Si l’un des deux parents n’est pas présent à la cérémonie, il devra signer un document attestant son consentement au baptême de l’enfant.
Si le baptême est civil, il vous faudra contacter non pas la paroisse mais la mairie de votre commune pour déposer le dossier et fixer la date du baptême.

3. Déterminer le lieu de la fête du baptême
Le choix du lieu peut s’avérer long. Il est préférable de vous y prendre 4 mois à l’avance pour éviter le stress de dernière minute. Penser à comparer les prix de différents lieux en fonction des prestations proposées.

4. Choisir les prestataires
Plus le choix de vos prestataires sera anticipé, plus vous pourrez vous concerter avec eux et négocier les tarifs. Selon la fête que vous choisissez d’organiser à l'occasion du baptême, ils peuvent être nombreux : traiteur, photographe ou vidéaste, mais aussi DJ, et pourquoi pas une autre animation spéciale (photobooth, marionnettiste, magicien, clown, location de poneys, d'une machine à barbe à papa, etc.).

3 mois avant le baptême

1. Aider à choisir le bijou en cadeau au baptisé
Le cadeau du baptisé est une étape très importante. Cette mission est confiée au parrain ou à la marraine, mais les parents peuvent les aider à choisir un bijou de baptême qui corresponde aux valeurs de la famille. De nos jours, on peut choisir une médaille religieuse aussi bien qu’une médaille de baptême moderne et laïque.
Certains parents préféreront l’or blanc (voire l’or rose pour une fille) à l’or jaune, car celui-ci est tendance et donne un style plus jeune. Vous pourrez vous faire une idée de toutes les possibilités qui s’offrent à vous en regardant les bijoux enfant de baptême sur amglacouronne.com par exemple. A savoir que la gravure est souvent appréciée pour ce cadeau, mais elle n’est pas obligatoire : on peut laisser la liberté au baptisé de choisir sa propre gravure une fois plus grand. Généralement, on grave sur le bijou le prénom, la date de naissance du baptisé ou du baptême, des initiales entrelacées ou une petite citation.

2. Choisir et envoyer les faire-parts
L’idéal est d’envoyer vos faire-parts rapidement afin d’avoir une liste d’invités précise et pouvoir ensuite faire le point avec votre traiteur. Le choix du faire-part fait partie des moments les plus agréables lors de la préparation du baptême : on prend toujours plaisir à comparer les différents modèles, les couleurs, les matières, la calligraphie... Si vous souhaitez des faire-parts personnalisés sans y passer des heures, le mieux est de passer par un professionnel comme l'Atelier Rosemood. Ils sont conçus par une équipe de designers et entièrement personnalisables. En quelques clics vous pourrez réaliser un faire-part de baptême correspondant exactement à vos envies. Un vrai gain de temps ! Si vous préférez les réaliser vous-même, il faudra penser aux différents coûts liés au matériel : papier, enveloppe, crayons et feutres, tampons et autres éléments de décoration. Selon le nombre de faire-parts à réaliser, la facture peut vite monter. A cela s'ajoute le temps de réalisation. Il sera nécessaire de bien vous y prendre à l'avance pour que l'envoi ne soit pas retardé par la conception de vos faire-parts.

Une fois les faire-parts envoyés, pensez à relancer vos invités pour vous assurer de leur présence et ne pas vous tromper sur le nombre de convives auquel vous devrez vous attendre.

2 mois avant le baptême

Deux mois avant le baptême, les choses s’accélèrent et la check-list s’allonge. Vous devrez penser à :

1. Choisir le repas et le gâteau
2. Choisir la tenue de baptême de votre enfant
3. Choisir les dragées et leur contenant, voire de petits présents plus originaux pour les invités
4. Commander les décorations, fleurs, marque-places, menus et livre d'or
5. Acheter un cadeau pour le parrain et la marraine

1 mois avant le baptême

Un mois avant le baptême, vous n’aurez plus qu’à finaliser certains détails logistiques :

1. Définir le plan de table
2. Réaliser les livrets de baptême (dans le cas d’un baptême religieux)
3. Commencer à préparer les cartes de remerciements

Une semaine avant le baptême

Pour éviter toute mauvaise surprise le jour J, il est recommandé d’appeler tous ses prestataires une semaine avant le baptême afin de vérifier tous les détails d’organisation importants. Pensez à écrire également le déroulement de la journée heure par heure.

La veille

La veille du baptême, il sera temps d’installer toutes les décorations dans les lieux que vous aurez réservé. Vous pouvez également contacter votre DJ ou animateur pour que celui-ci installe sa sono et teste son matériel.

Après le baptême

Après le baptême, n’oubliez pas l’importante étape de la rédaction des cartes de remerciements ! Un élément essentiel pour exprimer votre gratitude à vos convives. Vous pourrez y glisser une photo du baptisé avec ses proches prise le jour J pour des remerciements plus personnels qu’une simple carte. Le polaroïd peut également s'avérer une bonne idée !
La check-list du baptême est au complet : vous avez maintenant toutes les cartes en main pour organiser une fête réussie dont se souviendront tous vos convives !





Autres articles dans la rubrique Fêtes

chandeleur

Mais pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Histoire et anecdotes de la fête de la Chandeleur. Saura-t-on enfin pourquoi on mange des crêpes ?

Lire la suite
galette-des-rois

Un peu d'histoire... avec la galette des Rois !

Chaque année à la même époque, nous célébrons la fameuse galette des rois. On s'empiffre et on s'engouffre dans la pâte d'amandes, mais qui sait pourquoi cette tradition gourmande existe-t-elle ?

Lire la suite
A lire aussi