Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

Attack of The Jelly Monster: simultanéité, rapidité et coups-bas.

Publié le 24/08/2018 Posté par Jess
Attack of the JM

Comment on joue ? 

1.Installation

Il faut tout d’abord assembler le plateau de jeu en commençant par le Centre-ville, celui-ci est plus ou moins grand selon qu’on soit plus ou moins de joueurs. On entoure alors le Centre-ville de Quartiers, placés aléatoirement dans chacune des encoches de la tuile centrale.

On place ensuite le Drone entre n’importe quels Quartiers, une Cible dans chacune des encoches de Quartier les Jelly-pods sont empilées sur la tuile centrale à côté du sablier et les Gelées sont triées (1, 5, 10) et forment une réserve à portée de main.

Chaque joueur choisit une couleur, il prend les dés et la barrière correspondante ainsi que deux gelées.

La partie peut commencer…

2.La partie

Le but du jeu est de récolter le plus possible de gelée avant que le monstre ne soit entièrement renvoyé dans l’espace afin de permettre au gouvernement de l’étudier. À chaque tour, afin de collecter la Gelée, les joueurs déploient leurs escouades dans les différents Quartiers en lançant et plaçant leurs dés. À la fin de chaque manche, les joueurs déterminent les récompenses en comparant la valeur totale de leurs dés dans chaque Quartier.

Tous les joueurs jouent simultanément, sans ordre de tour. Chaque joueur prend ses 7 dés en main. Lorsque tous les joueurs sont prêts, le joueur le plus âgé entame un compte à rebours afin d’annoncer le début de la manche. Chaque joueur fait alors les actions suivantes :

Lancer et placer les dés, jusqu’à placer tous ses dés. Le joueur lance ses dés à l’intérieur de sa barrière et soit en choisi un qu’il place à côté d’un quartier et en active éventuellement l’effet, soit n’en place aucun. Et ensuite, relance ses dés…

Les effets des dés sont rappelés à l’intérieur de la barrière. Un et deux permettent de retirer n’importe quel dé du Quartier et de l’envoyer en Centre-ville. Trois et quatre autorisent à déplacer la Cible du Quartier et donc de changer les bonus de fin de manche. Enfin, cinq et six, n’ont aucun effet, si ce n’est d’être des valeurs fortes.

Lorsqu’un joueur a fini de placer tous ses dés, il peut faire deux choses : premièrement, il peut bloquer l’accès à un quartier en y plaçant sa barrière. Cela empêche dès lors les autres joueurs d’y faire quoi que ce soit. Deuxièmement, il peut enclencher le compte à rebours en retournant le sablier (10 secondes).

Dès que le sablier est écoulé, tous les joueurs arrêtent de lancer leurs dés. Les dés qui n’ont pas été posés près d’un Quartier sont mis de côté et on procède au décompte des points.

On procède d’abord au décompte des Quartiers dans le sens des aiguilles d’une montre en commençant par celui indiqué par le drone. Après avoir retiré les dés annulés (même valeur et même couleur), le joueur majoritaire remporte la récompense ciblée.

Au Centre-ville, c’est le joueur ayant le plus grand nombre de dés (sans tenir compte de leur valeur) qui remporte la récompense, une tuile Jelly-pods.

Ensuite, sauf si c’était la quatrième manche, tous les joueurs reprennent leurs dés et leur barrière, le plateau et le drone pivotent de 90°, les cibles sont replacées au niveau de la première zone et le marqueur de progression avance d’une unité.

Et on recommence !

3.Fin de partie

La partie s’arrête au bout de quatre manches, c’est alors le joueur qui comptabilise le plus de Gelée qui remporte la partie.

L’avis de Jess

Avec Attack of The Jelly Monster, on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde ! La simultanéité rend le jeu vraiment dynamique et trépignant, presque frénétique. Un jeu à déconseiller juste avant le coucher.

Le jeu s’adresse à mon avis vraiment bien aux jeunes (et moins jeunes) ados. Si votre ado aime King of Tokyo ou n’importe quel jeu un peu frénétique à base de dés ou de clicks… proposez-lui celui-ci comme alternative, ça devrait lui plaire. En revanche s’il est amateur de réflexion et de grande stratégie, fuyez !

On est loin ici du jeu coopératif ! Le sel ici, ce sont les coups-bas… et ça aussi certains moutards en raffolent.

Un chouette jeu donc, simultané, rapide, plein de coups-bas et de récompenses plutôt pour vos grands !

Fiche technique

Âge : 8 ans

Durée : 15 min

Nombre de joueurs : 3 à 5

Auteur : Antonin Boccara

Illustrations : Guillaume Duchemin

Éditeur : Libellud

Photos/images (c) Libellud


 





Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

Kingdom Run

Kingdom Run : course à la couronne !

Chaque année, dans le Royaume d’Ewala, le roi organise une grande course entre les différents peuples (chevaliers, sorciers, peuple de la forêt, gnomes et gobelins) qui y coexistent. Chaque clan envoie ses 4 meilleurs coureurs y participer car l’enjeu y est de taille ! À la fin de la journée, le clan qui s’y sera distingué sera déclaré vainqueur et pourra choisir le nouveau roi !

Lire la suite
Chapito

Chapito fait son cirque?!

Le cirque Chapito débarque en ville?! Acrobates, clowns et animaux : tout le monde est prêt. À leur tour, les joueurs posent ou déplacent des personnages pour tenter de reproduire la disposition d’une de leurs cartes. Mais attention il faut garder l’équilibre pour ne pas faire tomber tout ce petit monde?!

Lire la suite
A lire aussi