Le Petit Moutard, le guide des sorties en famille et pour les enfants en Belgique

Argh : Animal Revolt aGainst Humans

Publié le 23/02/2018 Posté par Jess
Argh

Comment on joue ?

1.Installation

Les aides de jeux sont réparties sur la table afin d’être vue par tous les joueurs, elles décrivent la liste des cartes de chaque lieu ainsi que leur valeur ou leur pouvoir.

Les cartes sont séparées par lieu : maison, jardin, laboratoire. Les cartes de chaque lieu sont mélangées entre elles et les trois paquets sont placés côte à côte au centre de l’air de jeu.  Enfin on écarte une carte au hasard de chaque lieu (deux cartes s’il n’y a que deux joueurs).

La partie peut commencer…

2.La partie

Le but du jeu est de trouver des éléments de la bombe et des alliés tout en évitant les humains et les animaux à leur solde. Il faudra être malin dans les déductions et psychologue dans les propositions pour propulser le Argh dans le panthéon de l’histoire de la libération animale.

Le premier joueur est celui qui défend le mieux la cause animale… ou le dernier à avoir nourri un animal. Ensuite, chacun joue à son tour dans le sens des aiguilles d’une montre.

A son tour, un joueur a le choix entre deux actions :

Pioche : il pioche la carte du dessus d’un des lieux et la regarde secrètement. Il décide soit de la placer face cachée devant lui, son tour s’arrête là, soit de la proposer à un adversaire. S’il propose la carte à un adversaire, celui-ci peut, sans regarder la carte, l’accepter, il la place alors face visible devant lui ou la refuser, le joueur dont c’est le tour la place alors face visible dans son propre jeu.

Subtiliser : plutôt que de piocher une carte, un joueur peut décider de subtiliser une des cartes face caché située devant un adversaire. Il la place alors face visible devant lui. 

C’est ensuite au tour du joueur suivant.

3.Fin de partie

La partie s’arrête quand un joueur a placé devant lui face visible deux des trois éléments de la bombe. Ce joueur remporte alors immédiatement la partie.

La partie s’arrête également si une des trois pioches est vide. Chaque joueur joue une dernière fois et on réalise le décompte de fin de partie.

Chaque joueur retourne toutes les cartes faces cachées devant lui et les ajoute à ses cartes visibles. Si à ce moment-là un joueur se retrouve en possession de deux des trois éléments de la bombe, il gagne immédiatement la partie. Sinon, c’est le joueur totalisant le plus de points de victoire qui l’emporte !

L’avis de Jess

La mécanique de jeu est simple et efficace ! Il faut donner les cartes aux adversaires en espérant qu’ils les acceptent si on n’en veut pas et qu’ils les refusent pour les garder pour soi… ou garder les cartes pour soi en espérant ne pas se les faire subtiliser en cours de partie. Dans tous les cas, il va falloir faire preuve de persuasion et d’analyse pour convaincre les adversaires de faire le choix qu’on veut qu’ils fassent ou de ne pas faire le choix qu’on ne veut pas qu’ils fassent … c’est au choix ! Bref, du pur jeu de bluff.

En plus de ça, les illustrations sont super chouettes ! Les cartes, toutes différentes, mettent en scène humains et animaux dans des pauses pour la plupart assez cocasses. Anne Heidsieck a entre autres participé à l’illustration du jeu When I dream.

Argh ! ne s’encombre pas de règles complexes pour rien. Un petit jeu rapide et dynamique de bluff et de déduction, à mettre entre toutes les pattes !

Fiche technique

Age : 8 ans

Durée : 5-15 min

Nombre de joueurs : 2 à 4

Auteur : Romaric Galonnier

Illustrations : Anne Heidsieck

Editeur : Blue Cocker

Photos/images (c) Blue Cocker
 






Autres articles dans la rubrique Jeux/jouets

kikafé

Kikafé ? : ce n’est pas moi, c’est lui !

« Ce n’est pas mon perroquet qui a fait caca au milieu du salon, mais je pense que c’est le lapin ! ». Une belle crotte a été retrouvée au milieu du salon. Elle a été faite par un de vos animaux de compagnie ou celui d’un autre joueur. Mais qui a fait ça ? Kikafé ? est un jeu de défausse qui animera les soirées apéro et ravira les passionnés de petits animaux trop mignons !

Lire la suite
Le monstre des couleurs

Le Monstre des couleurs : voyons comment se sent le monstre des couleurs ?

Le monstre des couleurs s’est réveillé tout désorienté, et il ne sait pas pourquoi. Ses émotions sont toutes en pagaille, alors il faut maintenant qu’il les trie et les remette chacune à leur place. Peux-tu l’aider ? Pour cela il faudra que tu penses à des choses qui te rendent joyeux, triste, calme, qui te mettent en colère ou qui te font peur — puis que tu dises à tout le monde ce que sont ces choses. Avec ton aide, et celle de sa jeune amie, il y arrivera sans aucun doute !

Lire la suite
A lire aussi